Demande locative : Londres repasse devant Paris

13 février 2018

 

 

Londres, que Paris avait détrônée de la plus haute marche du podium au classement des villes où la demande locative est la plus importante, vient de repasser en tête ! Éléments d’explication, conséquences, projections… C’est par ici !

 

1. C’est à Londres que la demande locative est la plus forte

Comme l’indique la 18ème édition de l’indice LaSalle E-REGI (European Regional Economic Growth Index), Londres est redevenue la ville européenne où la demande locative est la plus élevée. La capitale de l’Angleterre et du Royaume-Uni doit, en effet, faire face à une forte pénurie de logements. Il est d’ailleurs intéressant de constater que Londres retrouve ainsi la pole position au classement des villes au sein desquelles l’offre locative ne parvient pas à absorber la demande. Lors du précédent palmarès, Paris était arrivée en tête. De l’avis de la plupart des spécialistes, les résultats du référendum sur le Brexit avaient vraisemblablement joué un rôle considérable dans la percée de la capitale française.

Bon à savoir

    • À fin décembre 2017, les prix parisiens avoisinaient 9 500 € du  dans l’ancien (Source : SeLoger).
    • En décembre, le prix moyen d’un logement londonien (maisons et appartements confondus) se montait à 605 203 £ soit environ 688 000 € (Source : LaVieImmo).

 

2. Londres et Paris de plus en plus prisées par les investisseurs

En dépit de l’incertitude – tant économique que politique – qu’elle suscite, la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne s’annonce moins brutale qu’on aurait pu le craindre. Par voie de conséquence, l’impact du Brexit sur les investisseurs s’en trouve nettement amoindri. Malgré des marges de négociation faibles, fruit d’une demande en logements largement supérieure à l’offre disponible et des prix immobiliers parmi les plus élevés d’Europe, les sœurs-ennemies que sont Londres et Paris n’auront jamais été aussi attrayantes aux yeux des investisseurs du monde entier. Mais si Paris a perdu la ceinture de poids-lourd de la demande locative qu’elle avait remise en jeu, la Ville des Amoureux s’est tout de même vu décerner la médaille d’or en matière de « qualité du capital humain » mais aussi de « production de brevets ».

Bon à savoir

 


 

Les points clés à retenir

  • En termes de demande locative, Londres est redevenue n°1 au classement.
  • L’année dernière, Paris lui avait ravi la première place.
  • Si vous envisagez de profiter de cette forte demande locative pour investir dans la pierre – parisienne ou londonienne – prenez soin de recueillir au préalable l’avis d’un conseiller en gestion de patrimoine.

 

Par Xavier Beaunieux