Investissement locatif : Quatre bonnes raisons de privilégier l’immobilier neuf

11 mai 2018

Si c’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures confitures, c’est dans l’immobilier neuf que l’on réalise les investissements locatifs les plus rentables. En effet, les logements neufs permettent de profiter de nombreux avantages (frais de notaire réduits, avantages fiscaux, …) qui contribueront à optimiser les performances de votre investissement.

 

Investir dans un bien immobilier neuf permet de profiter :

 

1. De frais de notaire réduits

En faisant l’acquisition d’un logement neuf, (en VEFA ou qui n’aurait encore jamais été habité et dont la construction aurait pris fin il y a moins de cinq ans) les frais de notaire dont vous devrez vous acquitter seront moins élevés que si vous achetiez dans l’ancien. Pour un logement neuf, les droits de mutation (injustement appelés « frais de notaire » tant les émoluments de celui-ci ne constituent qu’un infime partie de la somme due) varient entre 2 et 3 % du prix de vente.

En revanche, pour un logement ancien, les frais de notaires oscilleront alors entre 7 et 8 % du prix de vente. Cette mesure de faveur vise essentiellement à stimuler la construction de logements neufs et permet de :

  • atténuer le surcoût d’un logement neuf par rapport à un logement ancien ; on estime que ce surcoût est acceptable entre 15 et 20 %,
  • vous faire réaliser de précieuses économies (entre 4 et 6 % du prix de vente),
  • améliorer la rentabilité de votre investissement locatif.

Bon à savoir

Pourquoi les frais de notaire sont-ils plus élevés dans l’ancien que dans le neuf ?
Pour un logement neuf, les frais de notaire se limitent au paiement d’une taxe sur la publicité foncière. Pour un logement ancien, d’autres frais viendront s’ajouter : taxe départementale, taxe communale, des droits d’enregistrement ainsi qu’une contribution à la sécurité immobilière.

 

 

2. D’une absence de travaux

Investir dans la pierre neuve vous évitera de devoir supporter des frais additionnels tels qu’un ravalement de façade ou une réfection de toiture. En effet, un des avantages majeurs de l’immobilier neuf tient au fait qu’il n’y a pas de travaux à prévoir.

Contrairement à un bien ancien qui ne pourra être loué qu’après que d’éventuels travaux de rénovation auront été effectués, un logement neuf sera immédiatement disponible.

D’autre part, en optant pour le neuf, vous aurez la garantie d’acquérir un bien qui répondra à toutes les dernières normes (thermiques, techniques, acoustiques, énergétiques, d’accessibilité, etc.) – atouts de taille pour la mise en location et la revente.

 

3. D’avantages fiscaux appréciables

En faisant le choix d’investir dans l’immobilier neuf, vous aurez la possibilité de bénéficier de dispositifs de défiscalisation tels que la loi Pinel ou Censi-Bouvard.

> Dans le cas du Pinel, le montant de la réduction d’impôt dépendra de la durée de votre engagement de louer le logement. Six années de location ouvrent droit à une réduction d’impôt correspondant à 12 % du montant de votre acquisition. Elle passera à 18 % en contrepartie d’une location de neuf années pour culminer à 21 % pour une durée d’engagement locatif de douze années. Il est à noter que vous serez autorisé également à déduire de vos revenus locatifs un certain nombre de charges (intérêts d’emprunt, frais d’entretien et de réparation, taxe foncière, frais liés à l’emploi d’un gardien ou d’un concierge…).

> Si vous optez pour le Censi-Bouvard, c’est alors d’une réduction d’impôt de 11 % du prix HT de votre logement en résidence gérée dont vous pourrez profiter, à laquelle il faut rajouter le remboursement de la TVA.

Enfin, acquérir un logement neuf permet – sous conditions – d’être exonéré partiellement de taxe foncière durant les deux premières années.

Bon à savoir

La loi Pinel vous autorise désormais à louer – sous conditions – votre logement à un membre de votre famille (qu’il s’agisse de vos parents ou de vos enfants) tout en conservant l’avantage fiscal attaché à ce dispositif.

 

 

4. De solides garanties de construction

Opter pour un logement neuf dans le cadre de votre projet d’investissement locatif vous permettra de vous apporter de nombreuses garanties légales. Tout d’abord, la garantie dite « de parfait achèvement » vous mettra en position d’exiger de l’entreprise qui aura construit votre logement qu’elle répare tous les désordres que vous lui aurez signalés au cours de l’année suivant la date de réception des travaux.

Ensuite, la garantie « biennale » obligera le constructeur à s’assurer – sur une période de deux ans à dater de la réception des travaux – que les équipements pouvant être déposés « sans dégrader le bâti » (robinets, chaudières, etc.) fonctionnent normalement.

Enfin, vous bénéficierez de la garantie « décennale » qui met le constructeur dans l’obligation – pendant une période de dix années à compter de la réception des travaux – de réparer les désordres qui compromettraient la solidité de votre logement ou empêcheraient qu’il soit habité (et donc loué !) normalement.

 


 

Les points clés à retenir

  • Des frais de notaires allégés dans l’immobilier neuf,
  • une possibilité d’exonération partielle de la taxe foncière pendant deux ans,
  • une protection juridique efficace assurée par différentes garanties légales,
  • l’assurance que votre logement sera conforme aux dernières normes (pour une location et des reventes facilitées),
  • des réductions fiscales pouvant aller jusqu’à 21 % du montant de l’acquisition en Pinel.

 

Par Xavier Beaunieux